Pour une éducation bienveillante

Share

Alors que la rentrée des classes est à nos portes, Ted Paris nous donne l’occasion de réfléchir à cette année qui s’ouvre
Claire Blondel a eu la chance de vivre à l’étranger et ses deux filles ont commencé leur scolarité dans des pays asiatiques. Elles allaient à l’école de bon coeur et étaient pleines d’enthousiasme.

Une fois revenue en France, quelle ne fut pas la surprise de Claire Blondel de se rendre compte que ses petites filles n’avaient plus envie d’aller à l’école. Pourquoi ? parce que, dans le but de mettre nos enfants sur les « bons rails », les instituteurs passent plus de temps à corriger plutôt qu’à encourager. Leur devise semble être « il est interdit de se tromper« , bloquant l’enfant dans la peur de mal faire.

Pour cette mère de famille, cette maxime engendre 4 conséquences importantes pour le développement des enfants :
– l’intolérance
– la mauvaise estime de soi
– le manque d’autonomie face à l’erreur
– le manque de persévérance
conséquences, qui nous poursuivent toute notre vie.

Merci à Claire Blondel, pour cette salutaire réflexion sur notre manière de brimer l’enthousiasme de nos enfants.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Education, Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.