Pour une école où nos enfants seraient heureux

Share

Nous voici à la fin du premier trimestre … l’heure d’un premier bilan : comment se passe la vie à l’école pour mon enfant ?
Dans un article intitulé « Ces écoles qui rendent nos enfants heureux », FemininBio.com nous fait connaître le livre d’Antonella Verdiani.

Qui est Antonella Verdiani ?

Après avoir exercé la profession d’architecte/urbaniste en Italie de 1980 à 1987, Antonella a initié une carrière de fonctionnaire internationale à l’UNESCO qui s’est déroulé d’abord en Afrique et après à Paris jusqu’à 2005. De 1997 à 2005, elle a été spécialiste de programme au secteur de l’éducation de l’UNESCO, en charge de programmes d’éducation à la paix et la non-violence. Entre temps (2002), elle a obtenu un Master en Sciences de l’éducation avec un travail sur la médiation en tant que méthode d’éducation non –violente.

Parmi ses activités à l’UNESCO, elle s’est occupée de stimuler et diffuser dans différents pays les pratiques de résolution de conflits dans le contexte éducatif, avec une attention particulière aux méthodes innovantes. A ce sujet, elle a écrit des articles et édité plusieurs publications sur l’éducation pour la culture de la paix et la transdisciplinarité dont le livret « Bonnes pratiques de résolution de conflits en milieu scolaire et non scolaire » , UNESCO, 2002. Elle s’intéresse à l’Inde et en particulier à l’expérience d’Auroville où elle y a menée une recherche de Doctorat (avec l’Université de Paris) sur l’éducation intégrale en tant que pratique transdisciplinaire. Consultante internationale pour des agences des Nations Unies et pour des Hautes Ecoles, elle est également chercheuse pour la « Chaire UNESCO de culture de la paix et développement humain » de l’Université de Florence (Italie) qu’elle a contribué à créer en 2005.

L’éducation intégrale est une éducation fondée sur l’éveil, le développement et l’intégration de la diversité cognitive. Le Journal Intégral propose une citation de Raoul Vaneigem : « Nous ne voulons plus d’une école où l’on apprend à survivre en désapprenant à vivre. »

Le but de ce livre est de vous faire découvrir des initiatives éducatives innovantes, des écoles qui replacent l’enfant et son épanouissement au cœur du processus éducatif.

Le 15 septembre 2013 a eu lieu la 6ème édition de la Journée Internationale Pour la Liberté de l’Instruction.

Depuis 2007, des personnes qui ont choisi l’instruction en famille pour leur(s) enfant(s) se regroupent en province et à Paris pour revendiquer la liberté pour tous de choisir le mode d’instruction qui leur convient : à l’école, qu’elle soit publique, privée sous contrat ou hors contrat, à distance ou en dehors de l’école dans le cadre de l’instruction en famille.

Vous désirez en savoir plus ? visitez le site « Les enfants d’abord »

Vivre en advertance, c’est explorer toutes les possibilités existantes, plutôt que de se référer à la facilité du connu.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Education, Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.