Personnalisation des animaux

Share

Une belle demeure à valoriser, un parc, celui de Wolvendael à Bruxelles, qui ne demande qu’à être arpenté, des gens inventifs qui ont envie de se démarquer … cela crée un restaurant pour passer un bon moment tout en y associant son animal préféré puisqu’un bar pour chiens, avec assiette équilibrée et … bière (et oui, nous sommes à Bruxelles !) y est associé. Initiative amusante si elle est prise au 10ème degré !

Regardez avec attention l’émission belge « On n’est pas des pigeons » de RTBF, car ils posent très bien le problème de notre société. L’animal a commencé par être domestiqué, et plus cela va plus il est assimilé à une personne.

http://www.youtube.com/watch?v=ejY4Jnqpy4A

Effectivement, le marché concernant les animaux est une manne pour les industriels et Nestlé Beneful vient d’ailleurs de lancer – en Autriche – un pub audible par les chiens. En effet, leur ouïe est deux fois plus fine que la nôtre. Sur les conseils de spécialises des comportements des animaux du Missouri, ils ont ajouté 3 sons dans leur spot : un grincement proche de celui d’un jouet pour chien, un sifflement peu perceptible pour nous et signal très aigu. Si les chiens sont habitués à jouer avec leurs maîtres, ces bruits devraient leur rappeler leurs jeux et … les inciter à dévorer leur nourriture.

Feront-ils eux-mêmes leur courses prochainement ? La pub ne le dit pas, mais déjà l’année dernière Nestlé avait affiché des publicités odorantes, censées ouvrir l’appétit des chiens.

Nous disons bravo au service marketing de Nestlé pour avoir créé du buzz autour de ses produits et avoir adopté un angle nouveau qui devrait lui rapporter beaucoup d’achats.

A nous de bien garder en tête le titre de l’émission belge, particulièrement bien trouvé : nous voulons pas être des pigeons.

Au-delà de ces exemples plutôt amusants, soyons vigilants sur le fait que les animaux ne sont pas des personnes. Ils ne doivent pas nous servir à combler nos vies insatisfaisantes, ni à subir nos personnalités perturbées. Aimer son chien, c’est lui faire une vie libre d’animal.

Vivons en advertance !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, Ironies, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.