Non au traitement inhumain des vaches et au lait low cost

Share

Une nouvelle pétition à signer, lancée par Agir pour ‘Environnement  et à diffuser sans aucune modération autour de vous.

La ferme-usine de Drucat, dit des 1000 vaches,  située dans la Somme pourrait concentrer jusqu’à 1000 vaches et 750 veaux et génisses. Ce projet est un pas de plus vers une agriculture et un élevage industriel qui s’affranchissent ouvertement du bien-être animal et réduisent le rôle de l’éleveur à celui de simple exécutant à la solde de l’industrie agro-alimentaire.

Pire, ce projet de ferme-usine est avant tout un projet de méthaniseur. Le lisier et le fumier produiraient du méthane, qui libéré alimenterait un générateur électrique. EDF achetant l’électricité produite à un tarif très attractif pour l’industriel du BTP à l’origine du projet. De fait, le lait n’est qu’un sous-produit du lisier, lait « low cost » qui va couler à flot et faire baisser les cours et induire une précarité encore plus grande du secteur de l’élevage.

Entre 2000 et 2010, environ 40% des fermes laitières ont disparu en France alors même que la taille moyenne des troupeaux s’est accrue de 48% ! La taille disproportionnée de la ferme rend tout respect des animaux illusoire.

Les vaches seront parquées dans un univers concentrationnaire, bourrées d’antibiotiques. Ce projet consacre une logique où la malbouffe n’est que le prolongement du mal-être animal.

Cette vidéo se termine par un message clair : ce n’est pas ce que demande le consommateur; Alors signez la pétition, faites-la circuler et en dernier recours, pensez au pouvoir de votre porte-monnaie : qu’achetez-vous ?

A en croire certaines rumeurs… l’industriel du BTP Ramery pourrait vendre son lait à l’agro-industriel Senoble. Selon cette société, « l’acheminement du lait des centres de collecte vers les sites de fabrication est géré intégralement par Senoble pour que de la « fourche à la fourchette » rien ne soit laissé au hasard ». Comme semble l’indiquer le site, « Pour offrir la meilleure qualité de lait à ses consommateurs »… Senoble pourrait donc produire ses yaourts et autres desserts avec un lait d’une qualité plus que discutable.

Dès maintenant, envoyez un courriel au président de Senoble afin qu’il s’engage à renoncer à acheter le lait issu de la ferme-usine des 1000 vaches.

Nous sommes tous responsables, regardez :

Pour maintenir votre advertance : relisez ce post : « Humain, vous avez dit humain ? »

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Alimentation, Environnement, Pétitions, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Non au traitement inhumain des vaches et au lait low cost

  1. Ping : Ferme des 1000 vaches à Ducrat - AdvertanceAdvertance

  2. Ping : Sauvons les vaches, sauvons notre vie - AdvertanceAdvertance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.