Mort de Maurice Herzog

Share

Je tombe sur ce billet relatant la vie de Maurice Herzog sur RTL, à l’occasion de sa mort.

Pour lire cette info et visionner les archives de l’INA, cliquez ici.

Maurice Herzog, grand monsieur dont le parcours est riche : vainqueur de l’Annapurna (premier 8000 mètres a être franchi), le 3 juin 1950, résistant et Ministre.

Il a écrit un livre racontant cette épopée Annapurna, premier 8000.

avec ses camarades de cordées : Louis Lachenal, Lionel Terray et Gaston Rébuffat, et tous ont payé un lourd tribut à cette « victoire ».

Louis Lachenal écrira également ses mémoires de l’aventure« Carnets du vertige » .

Regardez le documentaire Le vainqueur de l’Annapurna, on voit l’habileté, la force, la persévérance, le courage, dont ont fait preuve les alpinistes, mais également leurs sherpas.

Loin de moi l’idée de minimiser l’exploit de Maurice Herzog, Lionel Terray, Louis Lachenal et Gaston Rébuffat – ils ont relevé et réussi un défi ; ils sont allés au-delà de leurs limites -, mais leur retour n’a été possible que grâce aux sherpas (5 semaines de descente !)

Je tire mon chapeau aux sherpas qui les ont redescendus à dos d’homme dans des conditions extrêmement périlleuses et au photographe Marcel Ichac qui a immortalisé l’expédition (même si tout en haut c’est Louis Lachenal qui a pris la photo de Maurice Herzog brandissant le piolet de la victoire).

Cette victoire pour être célébrée en advertance doit associer tout le monde, et les moins médiatisés ne sont pas les moins méritants.

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.