Les animaux peuvent pleurer de joie

Share

En Inde, cet éléphant, qui vient d’être libéré, après 50 ans d’emprisonnement, les 4 pattes entravées, est capable de pleurer de joie lorsqu’il est libéré.

Ses chaînes – ou plutôt ses barbelés – l’empêchaient de se mouvoir librement et entamaient sa chair lui causant de profondes blessures. Sa vie se déroulait dans la rue mendiant des pièces et mangeant du papier ou du plastique.

Une association, Wildlife SOS, basée à Londres, a appris son histoire il y a un an, et, ce 4 juillet, a libéré l’animal, qui est maintenant soigné et choyé et va retrouver ses congénères et la liberté avec une période de repos, de soins et de réapprentissage de la nature.

Une fois de plus, l’inadvertance à ce point nous broie le cœur !
Que tous les beaux parleurs qui nous expliquent que les animaux ne sont que des animaux acceptent de regarder la vérité en face : aucun animal n’est cruel et aucun animal ne torture ! Seul h’omme est capable de tant de cruauté.
Quel est le plus animal des deux ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

À propos de Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.