Le jour du dépassement

Share

Le jour du dépassement devrait voir les drapeaux de tous les pays en berne.

Appel à la mobilisation le 21 septembre, car nous avons avons accompli un triste record : du 1er janvier au 20 août 2014, soit en en 8 mois, l’humanité a consommé l’équivalent d’un an de ressources naturelles !

C’est ce dont nous informe Global Footprint : après le 20 août, la Terre vit à crédit, mais un crédit non renouvelable !

Quelle est la mission de Global Footprint ?

En 2003, le Global Footprint Network a été créé afin de favoriser l’émergence d’un avenir viable où chaque être humain aurait la possibilité de s’épanouir tout en respectant les limites de notre seule planète.

Une étape essentielle pour créer un futur où l’on pourrait vivre « avec notre seule planète » est de mesurer l’impact de l’être humain sur la Terre afin que l’on puisse prendre des décisions en connaissance de cause.

 C’est pourquoi notre travail a pour objectif de renforcer l’utilisation de l’empreinte écologique – un outil de comptabilité qui mesure la quantité de ressources naturelles dont nous disposons, combien nous en utilisons, qui les consomme et lesquelles?

Qu’est-ce que le Jour de dépassement ?

C’est la date à laquelle, l’humanité a épuisé le budget écologique annuel de la planète. Pour le reste de l’année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l’accumulation du CO2 dans l’atmosphère.

Global Footprint Network fournit un bilan comptable de la demande de l’humanité en ressources et services naturels comparée à la capacité de la planète à les fournir. Les résultats sont sans appel: l’humanité épuise en huit mois la capacité annuelle de notre planète à reproduire les ressources naturelles que nous consommons et à absorber le CO2 que nous émettons.

Même si prédire le jour exact est impossible (Le jour du dépassement n’est pas une date exacte. Il n’est pas possible de déterminer avec une exactitude parfaite le jour auquel l’humanité dépasse le budget écologique de la planète. Le réajustement de la date du jour du dépassement se produit parfois à cause de calculs révisés et pas seulement à cause de changements de consommation. En moyenne, Global Footprint Network estime que le jour du dépassement intervient chaque année trois jours plus tôt que l’année précédente depuis 2001.), on sait qu’en 1993 il se situait aux alentours du 21 octobre.

Selon le WWF (World Wide Fund for Nature), En 1961, nous n’utilisions encore que les trois-quarts de la capacité régénératrice de la Terre pour satisfaire notre consommation annuelle de ressources. Beaucoup de pays présentaient des biocapacités plus grandes que leurs propres empreintes respectives. Or, au début des années 70, un seuil critique a été franchi : la consommation de l’homme a largement pris le pas sur ce que la nature est en capacité de fournir en une année, en termes de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. C’est à cette époque-là que nous sommes entrés en situation de dette écologique.

Passer de l’abondance, à la rareté … à la pénurie ! Ecoutez Nicolas Hulot, car le défi est de prospérer sans épuiser les ressources naturelles de matières premières. Sortir de la civilisation du jetable pour rentrer dans l’économie circulaire : c’est-à-dire que nos déchets deviennent de nouveau des matières premières.

Une action en advertance ?

parce que « grinchouiller » dans son coin n’est pas très porteur, concrètement vous pouvez organiser un évènement local dans votre région ou rejoindre des activités déjà existantes. En effet, le 21 septembre prochain une mobilisation mondiale est organisée pour le climat. Lisons ce que nous dit AVAAZ : Ce jour là, L’ONU a convoqué tous les dirigeants mondiaux en urgence pour parler du climat le mois prochain – si nous les accueillons le 21 septembre avec la plus grande mobilisation sur le climat de l’Histoire, nous pouvons mettre fin au règne de l’industrie du charbon, du pétrole et de toutes les multinationales qui empêchent même les meilleurs politiciens d’agir positivement.

C’est un projet colossal mais nous ne pouvons pas en faire l’économie. Si nous joignons nos forces, chaque action individuelle contribuera à créer un mouvement fort de millions de participants qui submergera toute opposition. Il donnera à nos dirigeants la meilleure des raisons de se libérer de toutes les influences pour construire un futur propre, vert et plein d’espérance. Actuellement, le méthane, un gaz 25 fois pire que le dioxyde de carbone, est emprisonné sous la glace. Mais comme la glace fond, le gaz s’échappe dans l’atmosphère, augmentant l’intensité du réchauffement et entraînant la fonte de toujours plus de glace et la libération de toujours plus de gaz. Une spirale infernale s’enclenche – et c’est juste un exemple… C’est pourquoi les scientifiques nous disent et nous répètent qu’il faut agir sans attendre.

Nous savons ce qu’il faudrait faire pour ne pas sombrer dans un monde où ces points de basculement nous détruiraient. Cela requiert une coopération au niveau mondial à un point jamais atteint, et notre mouvement de 38 millions de membres a tout le pouvoir citoyen nécessaire pour forcer les dirigeants de chaque pays à agir. Récemment, les États-Unis et la Chine ont annoncé des réformes sans précédent de réduction de la pollution due au carbone dans leur pays respectif – les choses commencent à bouger et le mois prochain, nous pourrions écrire l’Histoire.

Un nombre record de manifestants est toujours une démonstration de force en terme d’organisation, mais il n’existe souvent pas de meilleure manière de faire bouger les lignes – de la lutte anti-Apartheid en Afrique du Sud au mouvement pour les droits civiques aux États-Unis, la manifestation a parfois été la seule manière d’agir. Voici venue l’heure d’utiliser ce pouvoir pour la cause la plus importante de notre époque: notre survie et un futur prospère pour nos familles, leurs familles et les générations à venir.Agissez, participez en cliquant ici.
Plusieurs actions sont déjà organisées en France : rejoignez-les.
Aucune manifestation n’est proche de chez vous : organisez-la.Encore des doutes ? Avaaz nous propose un choix d’articles à lire :La fonte des glaciers de l’Antarctique Ouest a atteint un point de non-retour (Le Monde)

Une invitation à l’action contre le changement climatique (Rolling Stone, en anglais)

Changement climatique: le rapport alarmant de la Maison Blanche (Le Nouvel Observateur)

Une glaciation en miniature s’est abattue sur l’Europe en queques mois (New Scientist – en anglais)

Plus gros pollueur au monde, la Chine pourrait fixer un plafond à ses rejets de CO2 (Le Monde)

Obama s’attaque aux émissions des centrales thermiques (Les Échos)

Les grandes étapes d’ici Paris 2015 (Site du Ministère du développement durable)

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.