L’angoisse de séparation de l’enfant

Share

L’angoisse de séparation de l’enfant est bel et bien réelle.

Comment un enfant réagit-il lorsque sa mère ou son père s’absente ? Et bien il pleure pour attirer à nouveau le parent et ainsi signaler sa détresse. Ensuite, il a besoin d’être rassuré par le parent avant de reprendre ses activités.

Des scientifiques ont testé cette séparation dans de nombreux environnements à travers le monde et il ressort toujours « qu’un enfant joue bien lorsque sa mère est présente, il joue toujours moins bien lorsque sa maman n’est plus là et il joue très mal quand il est tout seul. »

Les premiers tests ont eu lieu dans les années 60, la mère était donc en général le référent. Aujourd’hui, alors que les pères s’investissent davantage auprès de leurs enfants, ils sont également le référent.

A l’heure où beaucoup de jeunes parents désirent voir leurs enfants être autonomes rapidement et premiers en classe, il faut qu’ils comprennent que l’apprentissage et l’autonomie sont facilités par leur présence sécurisante. Un enfant, qui se sait en sécurité, parce que ses parents
–  répondent à ses appels, à ses cris
– le prennent dans leurs bras
– le regardent
– le cajolent
– ont une présence bienveillante
se sent prêt à tenter des expériences et à découvrir le monde.

C’est l’amour qui, en donnant des repères fiables, permet de grandir.

Jetez un œil sur cette publicité thailandaise du fournisseur de mobile DTAC : « technology will never replace love« .

https://www.youtube.com/watch?v=U7XK-uShw1E Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Education, Parentalité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.