La violence peut prendre différentes formes

Share

Ce 3 mai 2011, le procès d’une nourrice a lieu pour avoir provoqué la mort d’un enfant.

Le petit garçon dont elle avait la garde, âgé de 14 mois, refusait de manger.
Elle l’y a obligé, provoquant ainsi une fausse route alimentaire.

La maman explique que l’enfant s’alimentait tout à fait normalement, mais qu’il supportait difficilement les morceaux.

La nourrice estime « ne pas avoir commis de faute » et c’est bien là le drame : elle trouve normal de coincer les bras d’un enfant parce qu’il se débat et de l’obliger à avaler le repas qu’elle a préparé. Elle ajoute que manger est un signe de bonne santé.

Est-ce que son honneur de nourrice se place dans la quantité de nourriture que l’enfant mange ?

Qu’un petit enfant n’apprécie pas les morceaux quoi de plus normal ? on essaye régulièrement et petit à petit il s’habitue, dans le calme et le plaisir.

La violence c’est aussi tout simplement ne pas respecter l’autre dans son rythme et imposer le sien.
Est-ce digne d’un adulte ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, Parentalité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.