Ferme des 1000 vaches à Ducrat

Share

La ferme des 1000 vaches à Ducrat vient d’ouvrir de nuit, en catimini et avec la protection de la police !

Nous vous avions déjà parlé du projet de cette ferme des 1000 vaches : Non au traitement inhumain des vaches et au lait low-cost.

Une association de défense s’est constituée : NOVISSEN (NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement) (cela se prononce NOS VIE SAINES et à la rubrique Historique vous lirez toutes leurs actions) pour lutter contre cette ignominie.

Vous voulez voir des vaches  heureuses ?

Vous voulez voir la réalité de l’industrialisation et non pas l’image idyllique de Monsieur Michel Welter, directeur de l’exploitation «L’installation des vaches, comme la première traite qui a eu lieu à 7 heures, se sont déroulées dans le respect du bien-être animal, l’un des principes fondateurs de ce projet».

En fait les bêtes ont pour bien-être de ne pas être exposées aux intempéries puisqu’elles sont enfermées, mais voici la réalité de l’industrialisation. Attention, si les images sont trop dures, plutôt que d’arrêter la vidéo envoyez un mel à la Préfète Nicole Klein.

Vous avez décidé d’agir ?

vous pouvez signer une pétition

– vous pouvez envoyer un e-mail à la préfète de la Somme Nicole Klein sur le mel : pref-courrier@somme.gouv.fr avec un message ressemblant à celui-ci :

Objet  : Stop à l’installation des 1000 vaches à Drucat

Madame la Préfète,

Comment se fait-il que la ferme de Monsier Ramery voit son installation favorisée et protégée par la police alors que les recours juridiques n’ont pas été jugés ? Depuis quand une Préfecture intervient-elle pour régulariser très rapidement des irrégularités ?

Je vous demande d’avoir un discours clair, sans langue de bois, sur la réalité de dossier. Il semble que vous ne l’ayez pas eu avec Monsieur Michel Kfoury, Président de l’Association Novissen, qui a déposé le 5 septembre un référé en suspension d’exploitation. Monsieur Kforuy déclare : « J’avais rencontré jeudi la nouvelle préfète de la Somme et rien ne laissait présager un début d’exploitation imminent. Elle m’avait parlé d’une « évolution » concernant la baisse de la puissance du méthaniseur » .

Je vous demande d’être garante des lois et de l’équité pour tous.

Recevez, Madame la Préfète, l’expression de mes sentiments distingués.

Votre nom

Je vous rappelle que tous les produits que nous achetons en grande surface nous montrent des poules et des vaches dans des champs alors que la réalité est toute autre. Voir le post Marketing alimentaire.

 

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Economie, Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Ferme des 1000 vaches à Ducrat

  1. Patrick Mercier dit :

    Dommage que les media n’assurent pas leur rôle d’information objective du public concernant ces faits. Les groupes de pression intéressés par le développement de cette agriculture « hyper-industrielle » ne sont sans doute pas complètement étrangers à ce silence coupable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.