En décembre 2012, la fin ? mais la fin de quoi ?

Share

Pour tous ceux qui nous expliquent que la fin du monde et l’apocalypse sont à nos portes, repassons juste par l’étymologie pour affiner le propos

Apocalypse

Emprunté au latin apocalypsis (« révélation »), lui même emprunté au grec ancien ἀποκάλυψις, apokálupsis (« découvert »), et non pas « révélation de Dieu » comme cela est communément admis. Provenant du verbe grec καλύπτω, kalúptô (« cacher »), précédé du préfixe de privation ἀπό ápó. Littéralement donc « dé-caché », et donc par extrapolation, « dévoilé au yeux », « retrait du voile », « le voile est levé ». Ce n’est que bien plus tard que les écritures religieuses assimileront le mot pour l’associer au jugement dernier et donc à la découverte de la vérité de Dieu.

Crise

Le sens étymologique de « crise », est « décider », « faire un choix ».

Nous avons donc devant nous de bons mois de réflexion pour regarder avec intérêt ce qui se passe et faire nos choix … en advertance !

Alors soyons optimistes: le mal est le bien en formation (Dialogues avec l’Ange)

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.