Emmanuel Giboulot ou la conscience accusée

Share

NotrePlanete.info publie un article Un viticulteur refuse de traiter avec des pesticides : il encourt 30 000 euros d’amende et 6 mois de prison

Sur Bastmag.net : 30 000 euros d’amende pour avoir refusé… de polluer !

De quoi s’agit-il ? d’éradiquer soit-disant grâce à un insecticide la flavescence dorée, générée par la cicadelle.

Or, Emmanuel Giboulot, viticulteur sur la Côte-de-Beaune et la Haute-Côte-de-Nuits, a pris la succession de son père qui dès les années 70 s’était tourné vers le bio et est passé en biodynamie en 1996, afin de respecter la nature. Et ses parcelles sont indemnes, parce qu’il est respectueux de la nature.

Emmanuel Giboulot risque 6 mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour refuser d’utiliser un insecticide, qui non seulement est dangereux, mais qui réduirait à néant 40 ans de travail.

Qu’est-ce que la biodynamie ? Voici une vidéo, dans laquelle un viticulteur alsacien du Domaine Durrmann à Andlau (67) applique à la vigne des méthodes à la fois anciennes et très modernes l’agroécologie et l’agroforesterie pour une gestion écologique, naturelle de la vigne qui va donner du vin bio.
Vous apprendrez également, comment l’Etat fait le forcing pour obliger les viticulteurs à utiliser des produits dangereux. Vous comprendrez comment l’Inra travaille. Et puis, ce monsieur parle vrai et franc, et cela fait du bien à entendre.

Cette vidéo démontre clairement que tout environnement modifié inconsidérément a de fortes incidences et que l’on a besoin d’agriculteurs comme ce monsieur pour réfléchir, comprendre et agir dans l’intérêt de tous.

On arrive donc à cette aberration : parce que certaines personnes ont perdu le sens de l’agriculture et ont travaillé n’importe comment, les agriculteurs responsables sont menacés.

Voici comment Amicalement Vin décrit Emmanuel Giboulot : « Avant de qualifier Emmanuel Giboulot de vigneron, il faut le définir comme un amoureux de la vie. C’est ainsi qu’il réalise ses vins avec le souci permanent de créer l’osmose entre les éléments vivants. » A cette lecture, on ne peut que constater que Monsieur Emmanuel Giboulot est un individu dangereux, et qu’il est grand temps de l’empêcher de continuer à nous faire du bien.

C’est notre devoir d’avertants de résister en achetant différemment et en soutenant tous ces acteurs de bonne volonté, qui oeuvrent avec leur honnêteté, loin des honneurs mais au plus près de la qualité.

Vous pouvez apporter votre soutien à Emmunel Giboulot sur sa page Facebook

Vous pouvez le soutenir en achetant son vin

Vivez en advertance, agissez : signez la pétition sur Cyberacteurs.org ou bien écrivez directement au préfet de Bourgogne : draaf-bourgogne@agriculture.gouv.fr.

Diffusez ce message à un maximum de gens. Le délai est le 31 décembre 2013 !
Agissez sans tarder

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Naturel et bio, Vies avec advertance, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.