Des attrape chewing-gums pour sauver nos trottoirs …

Share

Des attrape chewing-gums pour sauver nos trottoirs … et nos chaussures, et nos moquettes, car peut-être êtes-vous déjà rentré chez vous avec un joli chewing-gum bien collant à vos semelles.

Si vous avez alors pesté, sachez que les employés de voirie pestent, eux, tous les jours …

5 à 6 ans, c’est le temps que met à chewing-gum à se désagréger, mais entre temps il aura noirci et maculé le trottoir. La Grande Bretagne a lancé à plusieurs reprises des campagnes contre le jet de chewing-gums, puisqu’elle chiffre le coût annuel de nettoyage à environ 150 millions de £.

Bien sûr, une municipalité peut faire appel au talent de Ben Wilson pour transformer chaque tache immonde en une œuvre d’art : depuis 1998, ce dernier, dégoûté par tous les déchets, transforme chaque chewing-gum collé en peinture ou sculpture.

Sa technique ? chauffer au chalumeau le chewing-gum, puis passer de l’émail acrylique, peindre et vernir. La terre étant basse, Ben Wilson travaille à moitié allongé.

Ben WilsonChaque œuvre lui demande entre 2 heures et quelques jours de travail. A ce jour, il ne semble pas avoir fait beaucoup d’émules !

Ben Wilson oeuvreMais, il existe un autre moyen : installer des attrape chewing-gums, destinés à recevoir les chewing-gums usagés.

Chewing gumLe principe est simple : tout propriétaire ayant tiré la substantifique moelle de sa délicieuse pâte à mâcher la colle sur l’attrape chewing-gum, constitué de feuilles amovibles, que les services municipaux changent toutes les semaines.

Dans les villes où le dispositif existe (Besançon, Rodez), chaque feuille contient entre 10 et 20 chewing-gums ce qui représente entre 7 000 et 14 000 boules qui ne s’écrasent plus mollement sur les trottoirs.

La pâte à mâcher a été inventée par M. Thomas Adams en 1872 et elle a vite remplacé le tabac à mâcher pour certains, tandis que d’autres se mettaient au tabac à fumer. C’est ainsi que les crachoirs, utiles lorsque le tabac était mâché ou chiqué, ont disparu de nos paysages … L’histoire étant un éternel recommencement nous héritons maintenant d’attrape chewing-gums !

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

À propos de Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Ironies, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Des attrape chewing-gums pour sauver nos trottoirs …

  1. lolita du 27 dit :

    super cool l’idée me plait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *