Contre la pêche en eaux profondes

Share

Attention votez pour des députés européens intelligents (le prochain vote aura lieu en 2014), prenant le temps de lire les consignes de vote. Car l’inadvertance a des conséquences importantes. En voici un magnifique exemple :

Ce 10 décembre 2013, une session plénière du Parlement européen avait lieu à Strasbourg pour protéger les eaux profondes de l’Europe et de l’Atlantique Nord-Est.

L’Association Bloom, association de loi 1901 à but non lucratif, qui œuvre pour la conservation marine à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études scientifiques et d’analyses pertinentes et indépendantes, ainsi que par la participation à des consultations publiques et des processus institutionnels, est complètement mobilisée sur le sujet et a lancé une pétition « HALTE A LA DESTRUCTION DES FONDS MARINS ! » qui vise un million de signataires. Si vous ne l’avez pas encore signée, il est encore temps de le faire.

Explications de Claire Nouvian (fondatrice de l’Association Bloom) sur la vie en eaux profondes

Tout le monde était donc confiant quant à l’interdiction de pratiquer la pêche en eaux profondes la plus destructrice, à savoir  la pêche aux chaluts de fond et aux filets maillants de fond. Pour bien comprendre le phénomène massif de destruction, regardez la vidéo ci-dessous très courte et très explicative :

Las, c’était sans compter sur les subtilités du vote : en effet, pour avoir une chance de se prononcer sur l’interdiction du chalutage profond, il fallait d’abord REJETER l’amendement de compromis adopté par la Commission de la Pêche du Parlement (l’amendement 62) car si ce premier amendement était adopté, il faisait TOMBER les amendements suivants et empêchait même de se prononcer sur l’interdiction du chalutage profond. De nombreux députés se sont trompés sur cette liste de vote confuse et ont adopté l’amendement au lieu de le rejeter. (Source : Notre Planeteinfo)

Le 10 décembre 2013, l’amendement demandant l’élimination générale du chalutage de fond après deux ans a été rejeté par 342 voix contre 326 et 19 abstentions… Mais comme il y a toujours des erreurs, il y a possibilité de corriger. 20 corrections de vote ont eu lieu. 18 en faveur de l’interdiction, 2 contre l’interdiction. Normalement, l’interdiction devrait être adoptée à 343 votes contre 330 et 15 abstentions ! Mais il n’existe aucun recours légal pour faire prendre en compte cette réalité. L’interdiction du chalutage profond est adoptée… (Source : Notre Planeteinfo)

Pour ceux qui sont intéressés par les résultats de ce vote, c’est ici.

Il ne vous reste qu’une seule solution, car si vos députés agissent sous l’influence des lobbies, vous, vous avez toujours la possibilité d’agir en advertance en n’achetant plus de sabre, de grenadier et/ou d’élingue et en étant vigilant sur les enseignes. Voici le classement des six principales enseignes de la distribution française selon l’Association Bloom :

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Alimentation, Economie, Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.