Bonnes résolutions pour 2013 ?

Share

En ce début d’année, nous envisageons cette nouvelle suite de 52 semaines avec l’intention de faire différemment.

Pour vous y aider, j’ai trouvé sur le site Habitudes Zen, une traduction d’un article par Olivier Roland du livre de Léo Babauta « The definitive guide to sticking to your New Year’s resolutions », revendiquant le titre de « seul moyen de tenir ses résolutions de début d’année. »

Léo Babauta est le créateur du blog Zenhabits Il écrit sur son blog des articles libres de droit de copyright (à vous de les traduire) depuis 2007.

« Les habitudes sont d’abord des toiles d’araignées, puis des câbles. » – Proverbe espagnol

Avouons-le : nous échouons presque tous quand il faut tenir nos bonnes résolutions ─ au point que beaucoup de gens jurent de ne plus jamais prendre de résolutions.

Et pourtant le reste d’entre nous a toujours de l’espoir quand le Nouvel An approche, croyant sans preuve crédible que nous pouvons améliorer nos vies, que le changement est possible, que nous n’allons pas être coincés dans les mêmes ornières cette année encore.

Je suis ici pour vous dire que vous pouvez le faire. C’est possible. Je vais vous montrer comment.

Le problème avec la plupart des résolutions
Bien que j’aime l’optimisme des bonnes résolutions, malheureusement, l’enthousiasme et l’espoir disparaissent souvent au fil des semaines, et nos efforts d’amélioration personnelle prennent fin.

Les résolutions du Nouvel An échouent généralement à cause de la combinaison de certaines de ces raisons :
– Nous essayons de prendre trop de résolutions à la fois, et cela divise notre concentration et notre énergie. C’est beaucoup moins efficace de s’attaquer à plusieurs habitudes à la fois.

– Nous n’avons qu’une certaine dose d’enthousiasme et de motivation, et on se retrouve à court parce que nous essayons d’en faire trop, trop tôt. Nous dépensons toute cette énergie dès le début puis nous sommes à court de carburant.

– Nous essayons de prendre des habitudes très dures dès le début, ce qui fait que c’est difficile et que nous sommes dépassé ou intimidé par la difficulté et nous abandonnons.

– Nous essayons d’être « discipliné » et de prendre des habitudes pas très plaisantes, mais notre nature ne nous permet pas de les faire durer longtemps. Si nous ne voulons vraiment pas faire quelque chose, nous ne serons pas capables de nous forcer à le faire longtemps.

– La vie suit son cours. Certaines choses surgissent inopinément et se mettent en travers du chemin que nous prenons et de notre habitude naissante.

– Les résolutions sont souvent vagues ─ je vais faire du sport ! ─ mais ne contiennent pas d’action concrète et ne se basent pas sur des techniques prouvées quant à la prise d’habitudes. C’est une recette de l’échec.

Il y a d’autres raisons, mais celles ci-dessus sont facilement suffisantes pour nous ruiner nos résolutions.

La méthode des 6 changements

Que devons-nous donc faire ?

– Nous nous focalisons uniquement sur une habitude à la fois, donc notre concentration et notre énergie ne se gaspillent pas inutilement.
– Nous mettons en place les habitudes graduellement, pour ne pas être à court de carburant.
– Nous commençons vraiment, vraiment doucement, pour que ça ne soit pas intimidant.
– Nous nous concentrons sur des activités plaisantes, pour ne pas avoir besoin de « discipline ».
– Nous avons deux mois pour changer cette habitude, donc si quelque chose survient, ce n’est rien d’autre qu’une bosse sur notre route. Et parce que nous nous engageons publiquement, nous allons nous remettre en piste.
– Nous avons un plan d’action très précis, utilisant des techniques de changement d’habitudes qui ont prouvé leur efficacité.

Si vous vous tenez à cette méthode, vous vous débrouillerez bien mieux qu’avec les autres résolutions prises par le passé. Vous vous focaliserez sur la mise en place d’habitudes sur le long-terme plutôt que sur le fait d’essayer d’atteindre sur le court terme un objectif qui échouera. Vous maintiendrez votre enthousiasme plus longtemps et ne serez pas débordé par la difficulté liée au changement. Vous aurez des habitudes qui changeront votre vie, et ce n’est pas un mince exploit.

La méthode

Alors comment fonctionne cette méthode des 6 changements ?

C’est simple :

– Choisissez 6 habitudes pour l’année à venir.
– Commencez par une de ces habitudes.
– Rendez aussi public que possible le fait que vous allez prendre cette habitude en 2 mois.
– Divisez cette habitude en 8 petites étapes, en commençant par une étape ridiculement simple.
– Choisissez un déclencheur pour votre habitude ─ quelque chose déjà dans votre routine et qui précède immédiatement l’habitude à éliminer. Par exemple : prendre le petit-déjeuner, se brosser les dents, se doucher, se réveiller, arriver au bureau, quitter le bureau, revenir à la maison l’après-midi.
– Faites la première étape, vraiment très facile, pendant une semaine, juste après le déclencheur.
– Rapportez vos progrès publiquement.
– Chaque semaine, passez à une étape légèrement plus difficile. Vous voudrez progresser plus vite, mais ne le faites pas. Vous mettez en place une nouvelle habitude. Répétez cela jusqu’à l’avoir fait 8 semaines.

Vous avez maintenant une nouvelle habitude ! Passez à l’habitude numéro 2 et répétez le processus.

« Peu importe la vitesse à laquelle tu avances tant que tu ne t’arrêtes pas. » – Confucius

N’est-ce pas une bonne méthode pour ne pas agir par inadvertance ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.