Art, Ô mon bel art !

Share

En février de cette année, en Italie, une femme de ménage a jeté à la poubelle deux œuvres d’art … que cette malheureuse avait jugé comme … des détritus !

La galerie Salat Murat de Bari, située dans le sud de l’Italie, avait organisé une exposition intitulée Display Mediating Landscape désirant montrer la fragilité de notre écosystème et l’absurdité de la surconsommation.

Pour ce faire, la galerie avait fait appel à Paul Branca, artiste new yorkais, qui avait décidé d’illustrer le propos par une poubelle entourée de cartons, de papier journal froissé, de miettes de gâteau…

 

Photo Paul Branca. Facebook

L’effet était très réaliste puisque voici ce que la femme de ménage a confié au journal italien Repubblica «Je suis allée ouvrir la salle, j’ai vu toutes ces crasses par terre, les cartons, les bouteilles de verre au-dessus des cartons, un vrai foutoir. Alors j’ai pris les cartons et les bouteilles et j’ai tout mis dehors ».

Et cette brave femme de ménage, consciencieuse, a fait ce que nous aurions tous fait : donner un bon coup de balai pour se débarrasser de tous ces déchets.

Las, coût de ce coup de balai : 11 000 euros ! (Ames sensibles ne pleurez pas : la femme de ménage ne paiera pas de sa poche, puisque l’assurance va les prendre en charge).

Juste un conseil pour la prochaine fois. Plutôt que de faire venir à prix d’or de l’étranger des oeuvres conceptuelles, peut-être le galeriste pourra procéder autrement pour un coût bien inférieur :
– faire venir ses invités
– les laisser circuler dans les pièces en leur offrant à boire et à manger sans mettre ni tables, ni poubelles à disposition
– donner congé à la femme de ménage le lendemain matin
– transformer en oeuvres d’art les déchets des visiteurs : les sanctuariser et les mettre en valeur
– ré-inviter les visiteurs « pour une nuit de folie » en mettant bien en évidence le thème de l’exposition
– les laisser réfléchir une nuit entière dans les locaux sur les traces que nous laissons derrière nous tout au long de l’année et dans différentes circonstances !

Mon petit doigt me dit que le message porterait davantage pour un coût plus modique, foi d’advertant !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Ironies, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.