Aider à sauver les abeilles

Share

La revue Science a publié une étude française prouvant que le thiamethoxam, un composant du Cruiser, perturbait le sens de l’orientation des abeilles, qui, intoxiquées étaient alors incapables de retrouver leur ruche.

A Common Pesticide Decreases Foraging Success and Survival in Honey Bees
Abstract

Nonlethal exposure of honey bees to thiamethoxam (neonicotinoid systemic pesticide) causes high mortality due to homing failure at levels that could put a colony at risk of collapse. Simulated exposure events on free-ranging foragers labeled with a radio-frequency identification tag suggest that homing is impaired by thiamethoxam intoxication. These experiments offer new insights into the consequences of common neonicotinoid pesticides used worldwide.

Il existe actuellement une pétition à signer sur le site Avaaz.
Qui est Avaaz ?
Avaaz est un mouvement mondial en ligne qui donne aux citoyens les moyens de peser sur les décisions politiques partout dans le monde.

Que signifie Avaaz?
Avaaz – qui signifie “voix” dans plusieurs langues d’Asie, du Moyen-Orient et de l’Europe de l’Est – a été lancé en janvier 2007 avec une mission démocratique simple: fédérer les citoyen(ne)s de toutes les nations pour réduire l’écart entre le monde que nous avons et le monde voulu par le plus grand nombre et partout.

Comment agit-il ?
Avaaz offre à des millions de personnes venues de tous les horizons la possibilité d’agir sur les questions internationales les plus urgentes, de la pauvreté à la crise au Moyen-Orient et au changement climatique. Notre modèle de mobilisation par internet permet à des milliers d’efforts individuels, aussi petits soient-ils, de se combiner rapidement pour devenir une puissante force collective.

Comment faire pour signer la pétition contre les pesticides ?
Rendez-vous sur cette page

Voici l’e-mail que j’ai reçu :

Chères amies, chers amis,
Sans un bruit, des milliards d’abeilles sont en train de mourir, ce qui menace nos cultures et notre alimentation. Mais si Bayer stoppe la vente d’une catégorie de pesticides, nous pourrons éviter l’extinction des abeilles.

Suite à l’interdiction de ces poisons par quatre pays européens, plusieurs populations d’abeilles sont déjà en recrudescence. Mais Bayer, le plus grand producteur de néonicotinoïdes, a exercé de fortes pressions pour maintenir ces pesticides sur le marché. L’immense mobilisation mondiale menée par Avaaz et d’autres organisations les a obligés à se pencher sur ce problème, et dans 24 heures, les actionnaires de Bayer voteront une motion qui pourrait mettre fin à ces produits chimiques toxiques. Agissons tous maintenant pour demander aux actionnaires d’arrêter de tuer les abeilles.

La pression marche, et c’est notre meilleur moyen de sauver les abeilles.
Signez la pétition urgente et essaimez-la sur le web — allons jusqu’à 500 00 signatures pour remettre notre appel aux actionnaires de Bayer demain en Allemagne!

Les abeilles ne font pas que du miel, elles sont indispensables à la vie sur Terre car elles pollinisent chaque année 80% des plantes et des cultures, pour un bénéfice estimé à plus de 30 milliards d’euros, soit plus du tiers de l’approvisionnement en nourriture de nombreux pays. Sans action immédiate pour sauvegarder les abeilles, la plupart de nos fruits, légumes et noix préférés pourraient disparaître de nos assiettes.

Ces dernières années ont été marquées par un profond et inquiétant déclin mondial des populations d’abeilles — certaines espèces d’abeilles sont maintenant éteintes et, aux États-Unis, plusieurs espèces ne comptent plus que 4% de leur population d’origine. Les scientifiques avancent plusieurs explications. Certaines études indiquent que le déclin est dû à une combinaison de facteurs incluant maladie, perte de l’habitat, et produits chimiques toxiques. Mais de plus en plus de recherches indépendantes mettent en avant des preuves solides condamnant les pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes.

La France, l’Italie, la Slovénie et même l’Allemagne, où est basé le principal
fabricant Bayer, ont interdit un de ces pesticides mortels pour les abeilles.
Mais Bayer continue d’exporter ce poison dans le monde.

La question devient brûlante car de nouvelles études majeures ont confirmé l’étendue du problème. Si nous persuadons les actionnaires de Bayer d’agir, nous pourrons entraver définitivement son lobbying auprès des décideurs et des scientifiques. Les vrais experts — les apiculteurs et les agriculteurs — demandent l’interdiction de ces pesticides mortels jusqu’à ce que de solides études indépendantes prouvent qu’ils sont sans danger. Soutenons-les dès à présnet. Signez la pétition urgente adressée aux actionnaires de Bayer, puis faites suivre cet e-mail à tous vos proches et amis.

Nous ne pouvons plus laisser notre fragile chaîne alimentaire aux mains d’une
recherche contrôlée par les grands groupes de chimie et les organes de régulation que ces industriels soudoient. Bannir ce pesticide nous rapprochera d’un monde plus sûr pour nous-mêmes et pour les autres espèces que nous aimons et dont nous dépendons.

Avec espoir,

Alice, Antonia, Mia, Luis, Ricken, Stephanie, Pascal, Iain, Ari et toute l’équipe d’Avaaz

PLUS D’INFORMATIONS
Deux études confirment l’effet néfaste des pesticides sur les abeilles (20 Minutes)

Deux nouvelles études mettent en cause les néonicotinoïdes (La France Agricole)

Confirmation de la sordide intrigue qui protège Bayer (UNAF – informations de
Wikileaks)

Assemblée Générale annuelle des actionnaires de Bayer (site officiel de l’AG – en anglais)

Si vous êtes sensible à cet article, signez la pétition en advertance !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

A propos Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Conscience, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.