50 000 décès par an dus à des erreurs médicales ? que fait l’Etat ?

Share

Ce message concernant l’impact des erreurs médicales a été envoyé par Guillaume Chopin de l’Association Santé Naturelle.

REVELATIONS : 50 000 Français meurent chaque année d’une « banale » erreur médicale !

Chers amis du Naturel,

Les médecines alternatives sont « dangereuses » !
C’est en tout cas ce que clament « 124 professionnels de santé » dans une « tribune » publiée dans le Figaro.
Mais dites-moi : combien de morts sont dues aux médecines naturelles ?
Avez-vous seulement entendu parler d’un seul cas, décédé des suites de :

  • L’homéopathie
  • L’acuponcture
  • La nutrithérapie
  • L’aromathérapie (huiles essentielles)
  • Etc. etc.

Moi pas.
Par contre, notre médecine « officielle », elle, cause des dizaines de milliers de morts… chaque année !
Ce n’est pas moi qui le dis… mais des rapports de référence !

10 000 morts par an du fait d’erreurs médicamenteuses

En 2013, un rapport officiel réalisé par les Professeurs de médecine Bernard Bégaud et Dominique Costagliola [1] concluait que :

  • « la France est l’un des pays développés ayant le plus fort taux de consommation de médicaments par habitant et celui dans lequel les prescriptions non conformes semblent le plus fréquentes, si ce n’est banalisées » ;
  • « les conséquences de cette situation constituent un fardeau considérable, d’ampleur comparable aux grands fléaux sanitaires qui touchent notre pays »

Et en effet, les chiffres qu’ils donnent sont effarants :

  • plus de 130 000 hospitalisations par an liées à des effets indésirables des médicaments…
  • … et 10 000 à 30 000 morts attribuables à un accident médicamenteux… dont une bonne partie sont liés à une prescription « non conforme » !

Donc les mauvaises prescriptions des médecins et pharmaciens causent environ 2 fois plus de morts que les accidents de la route en France !

Aujourd’hui, on met des radars partout… on limite la vitesse à 80 km/h…
…mais à quand de vraies limitations aux prescriptions abusives de médicaments ??

Une enquête récente a même montré qu’il suffirait d’entrer dans une pharmacie pour être mis en danger de mort !

Une pharmacie sur quatre donne des conseils dangereux !!!

C’est l’association « Que Choisir » qui a fait cette révélation incroyable [2].

Ils ont mené l’enquête sur plus de 700 pharmacies… et leurs conclusions sont sidérantes.

Des membres de l’association sont entrés dans des pharmacies pour demander des médicaments pour un simple « rhume »…

…et dans plus de la moitié des cas, le pharmacien leur a conseillé une dose supérieure à 3 grammes de paracétamol, ce qui est très dangereux.

Pire, dans un quart des officines, on leur a même conseillé plus de 4 grammes de paracétamol, une dose capable de tuer votre foie en quelques heures !

Réaction de la présidente du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens, Carine Wolf-Thal :

« C’est complètement insatisfaisant, c’est clair »

C’est le moins que l’on puisse dire !
Et on attend quoi pour faire quelque chose ?
Car il n’y a pas que les médicaments qui posent problème !

50 000 morts par an liées à des erreurs médicales au total

Si l’on fait la somme de tous les accidents médicaux, on arrive à 50 000 morts par an en France, soit 15 fois plus que les accidents de la route !

C’est comme si toute la population d’une ville comme Belfort, Saint-Ouen, Blois, ou Bayonne étaient anéantie !!

Et ce chiffre est tout ce qu’il y a de plus sérieux :

  • D’après les données de l’Organisation mondiale de la Santé : 1 patient sur 300 meurt d’un accident médical [3], soit près de 45 000 en France ;
  • Même estimation dans une étude publiée dans le prestigieux British Medical Journal [4] : les erreurs médicales causent 250 000 morts par an aux Etats-Unis, ce qui donnerait 50 000 en France, à population comparable.

Les erreurs médicales sont donc la troisième cause de mortalité dans notre pays, après les maladies du cœur et les cancers !

Et c’est 50 000 fois plus de morts chaque année que de morts liés à la rougeole (1 seule), qui mobilise pourtant toute l’énergie de notre Ministre Agnès Buzyn !

Madame Buzyn, qu’attendez-vous pour faire quelque chose ?

Hélas, d’après Claude Rambaud, vice-présidente d’une association de malades[5] :

« Il n’y a aucune volonté politique. C’est un sujet tabou.

Mon but n’est pas d’accuser les médecins ni de chercher des coupables. On veut seulement mieux combattre ce problème. 

Si on ne s’était pas penché sur le nombre de morts sur la route, aurait-on pu le diviser par 6 alors que le trafic a été multiplié par deux ? »

Le problème, c’est qu’il est plus facile de s’en prendre aux automobilistes qu’à Big Pharma !

Si nous ne faisons rien, notre Ministre ne fera strictement rien… comme les autres avant elle.

C’est pour cela qu’il faut se mobiliser, nous, simples citoyens !

C’est bien l’objectif de notre Association Santé Naturelle.

Une première étape, c’est d’informer nos concitoyens… alors merci de transmettre cette lettre autour de vous !

Votre dévoué

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle

Sources

[1] http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000617/index.shtml

[2] http://www.nicematin.com/sante/paracetamol-une-pharmacie-sur-quatre-donne-des-conseils-dangereux-denonce-ufc-que-choisir-217051

[3] http://www.leparisien.fr/societe/erreurs-medicales-il-faut-faire-tomber-l-omerta-23-11-2017-7409418.php

[4] http://www.bmj.com/content/353/bmj.i2139

[5] http://www.leparisien.fr/societe/erreurs-medicales-il-faut-faire-tomber-l-omerta-23-11-2017-7409418.php

Vous avez trouvé cet article intéressant ? je vous remercie de le commenter et/ou de le partager sur vos réseaux sociaux
Share

À propos de Armelle Cadiou

Formatrice, Consultante et Coach je dispense des formations en entreprise, voir le site www.egea-formation.eu. Mes thèmes favoris sont la communication assertive, le management et le commercial.
Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.